Aller au contenu
Disparition de Marilyn Bergeron

Un résident d'Hawkesbury l'aurait accueilli chez lui en 2009

Un résident d'Hawkesbury l'aurait accueilli chez lui en 2009
/ Photo : 104,7 Outaouais
0:00
11:29

Un résidant d’Hawkesbury aurait accueilli Marilyn Bergeron chez lui, en décembre 2009, près de deux ans après sa disparition.

Les parents de la femme et leur avocat Marc Bellemarre ont tenu une conférence de presse avec cet homme, ce matin, dans cette localité ontarienne.

Guy Solicco affirme que la jeune femme a cogné à sa porte, en pleine nuit, pour téléphoner, et elle serait repartie à pied pour rejoindre, semble-t-il, une connaissance.

Selon sa famille, il ne fait aucun doute qu'il s'agissait de Marilyn Bergeron. En dévoilant cette histoire au public, ils espèrent de nouveaux éléments d’enquête, ce qui ravive l’espoir de la mère de Marilyn, Andrée Béchard.

« Oui, ça ravive l'espoir. On dit des fois que le temps joue contre nous. Je pense que dans les circonstances qu'on a aujourd'hui, ça peut jouer pour nous. Parce qu'il y a des gens qui ont peut-être hésité à parler, qui ne pensaient pas que ça pouvait être elle. On demande à ces personnes de révéler ce qu'elles savent. »

Au moins une quarantaine de signalements proviennent de la région de Hawkesbury sur les quelque 170 amassés depuis la disparition de Marilyn Bergeron.

Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Jérôme Landry

Rapport du VG sur le déneigement : «On chiale pas pour rien...» - Jérôme
Bernard Dranville : déconnecté de son ministère?
Pas d'argent pour l'asphalte: «c'est la première fois qu'on voit ça» -Jérôme
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00