Aller au contenu
Des noms circulent déjà

Qui remplacera Sophie Brochu à la tête d’Hydro-Québec?

Qui remplacera Sophie Brochu à la tête d’Hydro-Québec?
La PDG sortante d’Hydro-Québec, Sophie Brochu / Paul Chiasson / La Presse Canadienne
0:00
16:46
0:00
11:48

La rumeur courrait depuis quelques mois déjà et c'est désormais confirmé : Sophie Brochu a annoncé mardi qu'elle quittera la présidence et la direction générale d'Hydro-Québec le 11 avril.

Soulignant que le moment était venu de «passer le flambeau», la PDG d'Hydro-Québec, arrivée en poste en avril 2020, soutient qu'avec les réalités de la pandémie qui sont maintenant derrière nous, elle est en mesure de quitter en laissant l'organisation dans une position enviable.

C'est dans un message envoyé à l'ensemble des employés de la société d'État que madame Brochu a confirmé ce que plusieurs estimaient être la seule décision possible depuis que Pierre Fitzgibbon a obtenu les portefeuilles du ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie ainsi que du ministère du Développement économique régional et du ministère responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

Dans Trudeau-Landry, Jonathan Trudeau a aussi favorisé cette hypothèse, mais a toutefois voulu nuancer.

Je ne pense pas que ce soit juste à cause de Pierre Fitzgibbon et je ne suis pas capable d’exclure qu’il y ait un « facteur Fitzgibbon ». Mais il y a une chose qui est certaine, c’est que Sophie Brochu, lorsqu’elle avait quitté Énergir il y a quelques années de ça... Sophie Brochu elle n’a plus besoin de travailler, dans la vie. Elle est plusieurs fois millionnaire et je le dis de façon un peu légère, mais pour elle c’était du change [son salaire chez Hydro-Québec].

Il affirme d'ailleurs que plusieurs noms circulent déjà pour la remplacer à la tête de la société d'état.

Des relations tendues avec le ministre?

Dans les derniers mois, les relations ont semblé être difficiles entre la PDG et Pierre Fitzgibbon.

Il a réagi sur Twitter en la remerciant pour sa contribution et en lui disant qu'elle est «une leader naturelle et dynamique, une inspiration pour plusieurs».

Les syndicats d'Hydro-Québec affiliés au SCFP ont par ailleurs réagi en soulignant être inquiets du départ de la PDG. Ils affirment avoir appris avec consternation cette nouvelle annoncée dans un communiqué et ne se disent pas rassurés par l'impact que ce départ pourrait avoir sur les négociations concernant le renouvellement de la convention collective, qui touche plus de 15 000 salariés.

Les syndicats disent aussi craindre qu'une influence politique ait pu jouer un rôle dans la décision de la PDG. Ils estiment qu'une période d'instabilité commence et que ça devrait inquiéter l'ensemble des Québécois.

Écoutez les analyses complètes de Jonathan Trudeau et Nathalie Normandeau, dans les extraits ci-dessus.

Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Jonathan Trudeau

1500 lits fermés au Québec cet été : «Ne soyez pas malade!», dit Jérôme
«C'est arriéré!», admet Jérôme: la controverse en Louisiane fait jaser
Les meilleurs moments du 19 juin
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00