Aller au contenu
3e lien et spéculation immobilière

«Très cowboy... J’ai peur que vous le perdiez votre pari» -Jérôme

«Très cowboy... J’ai peur que vous le perdiez votre pari» -Jérôme
Le fleuve St-Laurent, à la hauteur de l’Île d’Orléans / Mauro_Repossini / Getty Images

Jonathan et Jérôme ont décidé d'avoir une discussion franche sur le 3e lien. Est-il au bon endroit? Le concept et le prix font-ils du sens? Le projet deviendra-t-il réalité?

Faisant référence aux derniers chiffres qui indiquent que le trafic des ponts est en baisse de 13% par rapports aux chiffres pré-pandémiques, Jonathan estime qu'il faut plutôt garder le focus sur la vision autour du projet.

C'est vrai que les situations problématiques [sur les ponts] sont moins nombreuses qu'avant la pandémie. Sauf qu'on ne peut pas s'arrêter à ça, on n'a pas le droit de s'arrêter à ça, parce que, je le mentionnais hier, je le répète, le 3e lien c'est une vision pas de 5 ans, pas de 10 ans, c'est une vision de 25, 50, 100 ans!

Pour sa part, Jérôme estime que ceux qui se sont déjà lancés dans le développement de terrains à l'est de la Rive-sud, font un très gros pari.

Je vais être bien clair, je suis en faveur d'un 3e lien. Mais la question, la vraie question, si on veut revenir sur la terre, sur le plancher des vaches, c'est: Est-ce qu'il y a assez de trafic pour justifier un projet à 11-12 milliards?

Écoutez leur analyse complète dans l'extrait ci-dessus.

Plus avec Jonathan Trudeau

Duhaime «agréablement surpris» par l’ouverture de Legault
La politique n’est pas plus une «pièce de théâtre» aujourd’hui VS autrefois!
On décortique les priorités de Bernard Drainville en éducation

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments du 93
En ondes jusqu’à 04:30
En direct
75