Aller au contenu
Enquête publique sur la mort des soeurs Carpentier

Les «règles de l’art» n’ont pas été suivies lors des recherches

Les «règles de l’art» n’ont pas été suivies lors des recherches
Les équipes de recherche déployées dans le secteur de St-Apollinaire, en juillet 2020. / Jacques Boissinot / La Presse Canadienne

Si les gestionnaires de la Sûreté du Québec avaient respecté les règles de l’art, les chercheurs auraient complété le ratissage du secteur où les corps de Norah et Romy Carpentier ont été retrouvés, moins de 18 heures après leur disparition.

C’est du moins l’avis du policier à la retraite Alain Croteau dont le témoignage était très attendu dans le cadre de l’enquête du coroner sur la mort des sœurs Carpentier, enlevées puis tuées par leur père à Saint-Apollinaire en juillet 2020.

Les secours auront finalement mis 60 heures après la disparition du père et des enfants à Saint-Apollinaire, avant de repérer la première victime.

Alain Croteau, qui cumule 21 années d’expérience en recherche terrestre, constate que l'opération a été plombée dès les premières heures par un manque de ressources spécialisées en recherche sur le terrain, malgré un travail d’enquête «impressionnant».

Le manque de personnel génère une pression énorme sur les gestionnaires qui sont alors tentés par des mesures alternatives sans valeurs mesurables.

Il déplore également l’absence de profil présomptif pour guider les équipes de recherches sur le comportement du disparu, alors que le premier coordonnateur en recherches terrestres n'a pas été impliqué avant le matin suivant l'accident survenu vers 21h40.

« Si c'était pour mes enfants, je ne voudrais pas que ce soit des marcheurs, il faudrait des chercheurs. Tout le monde ici dans la salle est un marcheur », a-t-il illustré.

Écoutez le reportage complet dans l'extrait ci-dessus.

Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Alexandre Tétreault

La covid comme la mononucléose
L'électrification des transports au ralenti aux États-Unis
Wendy's veut tester la tarification dynamique et tout le monde panique

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Dupont le matin
En direct
En ondes jusqu’à 10:00