Aller au contenu
Fillettes négligées par leur père

Garde partagée: la DPJ plaide qu'elles sont «en sécurité 12 jours sur 14»

Garde partagée: la DPJ plaide qu'elles sont «en sécurité 12 jours sur 14»
La mère pointe du doigt les DPJ pour leur inaction / Elva Etienne / Getty Images

Dans Bouchard en parle, Philippe a parlé à la mère de deux fillettes négligées et abusées par leur père, qui dénonce la gestion déficiente du dossier par la DPJ.

Cindy (nom fictif), déplore que le père, qui a la garde des fillettes une fin de semaine sur deux, néglige et abuse les enfants, lors de sa période de garde.

Elle mentionne aussi avoir été victime de violence conjuguale, de la part de l'homme, lorsqu'ils étaient en couple.

La mère des fillettes dénonce le traitement du dossier par la DPJ.

Il me les ramenait négligées, elles n'étaient pas lavées, les cheveux complètement mêlés, les enfants étaient sales, fatigués, bref, c'était l'enfer. On avait fait un signalement à la DPJ, puis ma mère trouvait les enfants un peu bizarres et moi aussi, depuis un certain temps. On a fait un signalement à la DPJ en juin 2022, qui n'a pas été retenu. La DG nous a donné comme raison que les enfants étaient en sécurité douze jours sur quatorze. Pour eux, dans le fond, les deux jours qu'elles passaient chez mon ex sur un divan, négligées, c'était pas assez significatif parce que les douze autres jours, elles étaient comme correctes. On n'était pas heureux avec cette réponse-là; ils ne sont même pas allés faire des vérifications, ne l'ont pas appelé, rien.

Écoutez le reportage complet dans l'extrait ci-dessus.

Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Sylvain Bouchard

Les critiques ont un impact sur le public?
Deuxième heure intégrale

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à