Aller au contenu
Jonathan Roberge veut faire tomber le tabou

Prévention du suicide: «faut que ce soit autre chose que des pubs tristes»

Prévention du suicide: «faut que ce soit autre chose que des pubs tristes»
Jonathan Roberge veut faire tomber le tabou autour du suicide. / Facebook / Jonathan Roberge

P-A et son équipe ont reçu l'humoriste et animateur Jonathan Roberge, porte-parole de la 34e semaine de prévention du suicide, qui se déroule du 4 au 10 février.

En entrevue, il insiste sur l'importance de briser le tabou autour de la question et d'en parler ouvertement.

Dans les conférences qu'il donne, il mentionne qu'il peut aborder sans problème les sujets de la dépression et de la détresse psychologique, mais que dès qu'il aborde les idées suicidaires qu'il a eues en 2009, l'ambiance change complètement.

« Je sentais la salle se crisper, mon gars... Comme si on n'avait pas le droit de dire le mot suicide. Comme si on n'avait pas le droit d'aborder ce sujet-là. »

Le porte-parole est catégorique, il insiste sur le fait qu'il faut aborder le sujet haut et fort.

« On n'en parle nulle part! On va dire "si vous avez des idées noires, voici un numéro de téléphone". Mais parler du suicide ouvertement autour d'une table, on n'en parle pas. Et au Québec, en ce moment, c'est trois personnes par jour qui s'enlèvent la vie. Il faut qu'on ouvre le dialogue. Il faut que ça soit autre chose que juste des pubs tristes à la télé. Il faut qu'on puisse en discuter puis dire à du monde, eille, il y a une façon de s'en sortir. »

1-866-APPELLE

suicide.ca

Écoutez l'entrevue complète dans l'extrait ci-dessus.

Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Pascale Picard

Antidépresseurs, décroissance économique et Paul Piché
Encore une histoire de zèle pour un immigrant français...
Paul Piché vient nous parler d'un spectacle spécial

Vous aimerez aussi

0:00
1:14:30
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00