Aller au contenu
Résultats de sondage

«C'est vrai que la tempête semble se calmer pour la CAQ» -Jonathan Trudeau

«C'est vrai que la tempête semble se calmer pour la CAQ» -Jonathan Trudeau
Les chroniques politiques de Jonathan Trudeau / Cogeco Média

Que doit-on retenir des deux sondages publiés mardi par Pallas Data et Léger?

Écoutez Jonathan Trudeau exprimer quelques observations intéressantes concernant les quatre principaux partis de l'Assemblée nationale, mercredi, au micro de Paul Arcand.

Coalition avenir Québec (CAQ):

«C'est vrai que la tempête semble se calmer [...] C'est le troisième léger consécutif où dans les intentions de vote, ils sont pas mal au même endroit. Et, en même temps, ils voient des indicateurs qui sont à la hausse, comme le taux de satisfaction envers le travail du gouvernement...»

Parti québécois (PQ):

«Lorsque je parle du Parti québécois, je dis qu'ils ont un marathon à courir et que ça, c'est leur défi. Et quand je dis ça, je parle en termes de gestion des idées, gestion des énergies, parce qu'ils sont seulement quatre [...] Là, dans les deux dernières semaines, on a l'impression que Paul St-Pierre Plamondon avait décidé d'entamer un sprint à mi-marathon. Je pense qu'il doit y aller à un rythme qui va éviter de braquer les Québécois qui s'intéressent de plus en plus à lui...»

Parti libéral du Québec (PLQ):

«Les anglophones, avec la question nationale qui reprend du service si on veut à la prochaine élection, seront peut-être tentés de sortir davantage voter pour le Parti libéral du Québec. lls (les stratèges libéraux) se disent que si les anglos recommencent à se mobiliser puis à vouloir voter pour le Parti libéral du Québec, ils vont avoir des perspectives qui vont être favorables. Ceci étant dit, tout reste à faire, on s'entend. La course est à venir. Le 14 juin 2025, c'est la date où on va connaître l'identité du chef...»

Québec solidaire (QS):

«C'est le parti qui s'en sort le moins bien. Il n'y a aucune, aucune bonne nouvelle pour eux. Ça soulève la question: "Est-ce qu'il y a vraiment de la place pour quatre partis qui aspirent à gouverner à l'Assemblée nationale?" Gabriel Nadeau-Dubois a de la difficulté à s'imposer...»

Volet fédéral du sondage: le budget n'a pas eu l'effet escompté

«Le striptease n'a juste pas fonctionné [...] Le constat s'impose de plus en plus. Il devient évident, comme le lever du soleil chaque jour, que Justin Trudeau est brûlé et la fenêtre pour le remplacer se ferme de plus en plus...»

Autre sujet traité:

  • Un mot sur Éric Lefebvre qui continue de répondre aux critiques, notamment du Parti québécois, qui réclame sa démission.
Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jonathan Trudeau

Patrick Dom DG Tournoi Pee-Wee tire sa révérence de «la plus belle job au monde»
Conséquence de la guerre à l'auto : On n'avance plus !
Après avoir dit qu'il y a «trop de pédés dans les séminaires», le Pape s'excuse

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Trudeau-Landry
En direct
En ondes jusqu’à 15:00