Aller au contenu
Battu 2-0 par les Flyers

Le Canadien fait face à l'élimination

Le Canadien fait face à l'élimination
Elsa/Getty Images

À bien des égards, le match livré mardi par le Canadien de Montréal contre les Flyers de Philadelphie avait des allures de jour de la marmotte par rapport à celui de dimanche.

Incapable de marquer et se butant à un gardien intraitable, le Tricolore a été blanchi pour une deuxième rencontre d'affilée par les Flyers, cette fois, par le score de 2-0.

Non seulement les joueurs de Kirk Muller ont décoché peu de tirs dangereux en direction de Hart, mais ils n’ont guère été précis. Le Canadien a maintenant été blanchi par les hommes d’Alain Vigneault lors de six périodes consécutives.

Les Flyers ont les devants trois victoires contre une dans la série huitièmes de finale de la LNH et le Canadien fera face à l’élimination, mercredi soir, dans la ville bulle de Toronto.

Michael Raffl (2e), avec un superbe lancer des poignets en première période, et Philippe Myers (2e), à la suite d’un tir que Carey Price aimerait revoir, ont mené l’attaque des Flyers.

Carter Hart a inscrit un deuxième jeu blanc consécutif après avoir repoussé 29 rondelles. Carey Price a fait face à 22 rondelles.

La précision de Raffl

Les élans ont été plutôt partagés en début de rencontre, mais à 6:32, Michael Raffl a logé un tir précis dans le coin supérieur droit du filet de Carey Price, côté bloqueur, qui a lancé les siens en avant.

Les Flyers ont raté ensuite une occasion d'ajouter à la marque lors d'une supériorité numérique après une pénalité à Jesperi Kotkaniemi, mais le Tricolore s'en est tiré sans casse. 

La meilleure chance du Canadien est survenue en fin de période, lorsque Jake Evans a repéré Alex Belzile seul devant Carter Hart, mais son tir est passé au-dessus du filet.

Mauvais but

Après un premier tiers de deuxième période plutôt tiède, les joueurs du Canadien se sont activés. Le quatrième trio a provoqué des choses, tandis que Nick Suzuki et Jonathan Drouin ont eu droit aux meilleures occasions de marquer. Sauf que les tirs ont été peu sont précis depuis le début du match, et quand ils l'ont été, Carter Hart veille au grain.

Le Canadien n'a pas joué de chance lorsque Carey Price a laissé passer un tir d'apparence anodine de Philippe Myers en fin de deuxième période. 

Un bond favorable, presque à mi-chemin de la troisième, a donné un petit espoir à Phillip Danault, mais là encore, Hart ne s'est pas laissé pas surprendre. 

Une pénalité à Victor Mete a contraint le Canadien à se défendre durant deux minutes, ce qui n'est jamais une bonne idée en déficit de deux buts avec moins de dix minutes à faire à la rencontre... Il restait moins de huit minutes au cadran quand les deux équipes sont de retour à cinq contre cinq. 

Et la pénalité décernée à Ben Chiarot avec quatre minutes à jouer a essentiellement mis un terme à tout retour du Canadien, même avec un sixième attaquant dans les 90 dernières secondes.

Vous aimerez aussi

Plus avec Dany Dubé

Le bilan de la première ronde du repêchage de la LNH
«J'espère pour vous que Mesar est au niveau que vous le pensez!» -Dany Dubé
«Ton choix de 1re ronde, il doit jouer au moins 10 ans avec le CH!» -M. McGuire
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Trudeau-Landry en vacances avec Alexandre Tétreault
En direct
75