Aller au contenu

Des masques à fenêtre chinois préférés à ceux faits au Québec

Des masques à fenêtre chinois préférés à ceux faits au Québec
Entreprise Prémont - Humask

Le contrat de fabrication des masques avec fenêtre au niveau de la bouche pour les éducateurs en garderie n'a pas été octroyé à Entreprise Prémont. 

L'entreprise de Louiseville a été devancé de peu par une entreprise de Magog, MedSup Canada, qui distribue des masques fabriqués en Chine. 

Pour un contrat d'un peu plus de 4M$ de dollars, c'est une différence de 145 000$ qui a joué en défaveur d'Entreprise Prémont.

Le président de MedSup Canada, Éric Éthier, croit que son entreprise a eu le contrat parce qu'elle est en mesure de respecter les délais de livraison. 

Le vice-président de la compagnie, Luc Girard s'explique mal que pour une différence de 145 000$, le gouvernement préfère un produit chinois, au lieu de faire travailler des gens de la région. 

«Le message qu'on veut lancer aux gouvernements, c'est que ça prendra un pourcentage d'achat québécois.»

- Claude Boucher, journaliste au 106,9 Mauricie

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Trudeau-Landry en vacances avec Alexandre Tétreault
En direct
75