Aller au contenu
Gestion de la 1re vague de la pandémie

«Un échec collectif»

«Un échec collectif»
Une résidente du CHSLD Herron, au printemps 2020
PC
0:00
9:57

Dans son rapport publié mercredi, la Commissaire à la santé et au bien-être, Joanne Castonguay, a qualifié la gestion de la première vague de la pandémie de COVID-19 «d'échec collectif».

Au micro de Bernard Drainville, la Commissaire Joanne Castonguay a résumé les faits les plus importants de son rapport intitulé «Le devoir de faire autrement».

«On a découvert qu’il y avait énormément d’éléments qui avaient été recommandés par des experts dans le passé qui n’ont jamais été appliqués. S’ils avaient été appliqués, on aurait eu une performance très différente au niveau de la gestion de la crise»

«Ça fait 20 ans que certaines des recommandations ont été faites pour organiser les soins selon les besoins des patients»

Elle fait notamment référence à la circulation de l’information, la gestion des ressources humaines et le système de vigie avec un plan d’action à jour lors de crise sanitaire. 

Changement profond

Bien qu’elle ait noté des améliorations au fil des vagues de pandémie, elle souhaite que la gestion du système de santé soit réorientée vers l’atteinte des résultats plutôt qu’un autre changement de structures. 

«La crise a été mieux gérée dans les dernières vagues que les premières. Mais mes recommandations sont plus pour du long terme»

«Face aux personnes qui sont décédées et à leurs familles et aux travailleurs qui se sont donnés de façon exceptionnelle pour répondre aux besoins de la population, on a le devoir de changer la situation et d’entreprendre des changements profonds»

Vous aimerez aussi

0:00
23:14

Plus avec Bernard Drainville

Annonce: Justin Trudeau va demeurer Premier ministre du Canada
Entrevue avec Ruth Ellen Brosseau, candidate du NPD.
Pablo Rodriguez député Libéral réélu dans Honoré-Mercier
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les gros #1
En ondes jusqu’à 18:00
En direct
75