Aller au contenu
Travailleurs temporaires

Main-d'oeuvre: «Le fédéral, c’est une tortue qui a juste une jambe»

Main-d'oeuvre: «Le fédéral, c’est une tortue qui a juste une jambe»
Luc Ferrandez, membre de la Commission Normandeau-Ferrandez au micro de Paul Arcand
98.5

Devant la pénurie de main-d'œuvre, le gouvernement québécois veut offrir une meilleure protection aux travailleurs temporaires.

Mais, est-ce la bonne chose à faire, se demandaient les commissaires Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez, mardi matin, au micro de Paul Arcand.

« Il y a beaucoup de solutions qui sont au fédéral là-dedans. Le problème, c'est que le permis de travail est lié à l'employeur (...) La demande s'en va au fédéral et on sait comment ça marche: le fédéral, c’est une tortue qui a juste une jambe (...) Vous n’avez pas le droit de parler de valeurs humaines, du Canada comme le meilleur pays du monde, et oui on a besoin des immigrants et des travailleurs étrangers et les traiter comme ça. Vous n’avez pas le droit. »

Vous aimerez aussi

0:00
2:59:09
0:00
2:59:09

Plus avec Luc Ferrandez

LUC FERRANDEZ, chroniqueur au 98,5 FM : Le débat sur l'extension de l'aide médicale à mourir
Les succès du système scolaire ontarien
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les gros #1
En ondes jusqu’à 18:00
En direct
75