Aller au contenu
GNL Québec

Sans surprise, Québec rejette le projet

Sans surprise, Québec rejette le projet
PC

Québec a rejeté le projet de GNL Québec, mercredi après-midi. 

Cette annonce a été faite lors d’un point de presse. 

Le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charrette, a indiqué que l'usine de liquéfaction de gaz naturel et le terminal maritime ne répondaient pas aux conditions de transition énergétique du gouvernement Legault. 

Il a même indiqué que la question de l'acceptabilité sociale pour le transport et le traitement de gaz en provenance de l'Alberta n'avait même pas été étudiée. 

«Au moment du dépôt du rapport du BAPE, j’avais exprimé les trois conditions : acceptabilité sociale, transition énergétique et la baisse au niveau mondial. L’acceptabilité sociale, on n’a pas eu à l’évaluer compte tenu que les deux autres conditions n’étaient pas respectées» 

Pour la ministre de la région du Saguenay, Andrée Laforêt, le projet était plein d'espoir, mais ne pouvait voir le jour. 

Elle milite plutôt pour le développement de projets d'aluminium plus vert pour créer et maintenir des emplois payants au Saguenay. 

«Mort annoncée»

Plus tôt mercredi, le chroniqueur politique Bernard Sévigny a commenté cette affaire en parlant «d'une mort annoncée». 

Vous aimerez aussi

Plus avec Marie-Claude Lavallée

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les gros #1
En ondes jusqu’à 18:00
En direct
75