Aller au contenu
Hôtels à Québec

Quelques centaines de touristes ont annulé leur visite à cause du pape

Quelques centaines de touristes ont annulé leur visite à cause du pape
Photo : Philip Rodrigue-Comeau / FM93

La visite pénitentielle du pape François n'aura pas généré les retombées anticipées à Québec.

À l'inverse, les hôteliers ont plutôt enregistré des centaines d'annulations peu avant son passage de trois jours qui s'accompagnait d'entraves routières, notamment dans le Vieux-Québec.

Même si la présence du pape n'a pas attiré les foules, le taux d'occupation moyen dans les hôtels de la région est demeuré au-dessus des 80% en juillet, soit le même niveau que juin.

« On aurait pu recevoir autant de gens qu'on pensait, mais que 3-4 jours avant l'événement, il y a eu 10 à 15 annulations par établissement, surtout au centre-ville. »

La présence du souverain pontife, bien qu'historique en raison des excuses pour les sévices commis par des chrétiens dans les pensionnats autochtones, n'aura été qu'une petite virgule dans la saison estivale de l'industrie touristique.

Si les restaurateurs et les hôteliers sont restés sur leur appétit durant la dernière semaine de juillet, d'autres événements majeurs se chargent d'attirer les touristes depuis le début de l'été. 

Le taux d'occupation moyen a grimpé à 96% le soir du passage de Rage Against The Machine au Festival d'été de Québec. Il était à 91% la veille (un vendredi) pour Sum 41 et Alanis Morissette.

Outre le FEQ, le Festival de magie et le Championnat mondial de magie, les Grands Feux Loto-Québec et les Mosaïcultures génèrent aussi leur lot de visiteurs.

« C'est un grand succès cet été, ça dépasse les attentes. Les marchés québécois et canadien sont toujours extrêmement fort, même plus que le volume de 2019. »

Les commerçants peuvent donc se permettent d'être optimiste pour le reste de l'été avec la saison de croisières qui approche, les Fêtes de la Nouvelle-France, le Velirium,  Cigale, et le ComediHa! Fest.

En 2019, la région de la Capitale-Nationale a accueilli 4,6 millions de touristes locaux et internationaux.

Manque de main-d'oeuvre

La pénurie de main-d'oeuvre continue toujours autant de causer des maux de tête alors qu'on dénombre 1000 postes à combler sur 6 500 uniquement pour l'industrie hôtelière.

Si plusieurs ont remarqué qu'il est difficile de trouver une table en ville en début de semaine ou passé 21h00, c'est que la rareté du personnel ne donne plus d'autre chois aux restaurateurs que de refuser des clients et fermer plus tôt, pour ne pas épuiser les employés qui leur restent.

« Beaucoup ne sont pas capables de capitaliser sur les périodes où ils pourraient se reprendre. Des membres de la SDC me disent qu'ils ferment leur terrasse 2-3 heures plus tôt, pas parce qu'il n'y a pas de clients, mais parce qu'ils ne sont plus capables et que leur monde est à bout. »

Les taux d'occupation des hôtels de Québec

  • Juillet 2022 * 79,9 % (chiffres du 1er au 23 juillet) * bilan préliminaire
  • Juillet 2021 56,3 %
  • Juillet 2020 38,6 %
  • Juillet 2019 87,6 %

Prix moyen des chambres à Québec

  • Juillet 2022 *  240,30 $ (chiffres du 1er au 23 juillet)
  • Juillet 2021 182,59 $
  • Juillet 2020 130,95 $
  • Juillet 2019 218,72 $

Vous aimerez aussi

Plus avec Myriam Ségal

OUVERTURE - L'application ArriveCan et le ''répit'' quant à son utilisation
Myriam repart en retraite!
On joue à supprimer pour toujours! (Édition Québecoise)
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75